(contact : troozinfo@gmail.com)


... décidés le 30 mai en Conseil communal

via la modification budgétaire n°1 / 2016

 

L'agora space de Fonds de Forêt


Vous connaissez certainement mon point de vue quant au cadre de vie de Fonds de Forêt. Sinon, offrez-vous un voyage dans ce vieux village dont l'histoire industrielle a largement façonné le visage :

http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/2016/02/28/les-constats-d-olivier-baltus-a-fonds-de-foret-180588.html 

http://www.infotrooz.be/archives/2016/02/28/33437200.html


La majorité politique connaît bien entendu cette situation et propose d'investir 20.000 € en vue de transformer l'ancien terrain de basket aujourd'hui à l'abandon en un agora space et un parking.

Je me réjouis de cette décision qui permettra, lorsque les autorisations auront été accordées, de réhabiliter un petit espace communal en plein cœur du hameau. Cerise sur le gâteau, un contact a été établi avec les habitants afin que le projet réponde le mieux possible à leurs besoins. Le projet peut paraître modeste, ne fut-ce qu'au niveau financier ; personnellement, je crois au contraire qu'il est ambitieux car il s'inscrit dans une logique de raffermissement du tissu social, culturel et architectural local. Même s'il s'agit de "grands mots", le futur petit espace public réaménagé pourrait redevenir un lieu de rencontres, de convivialité et d'échanges, comme lorsque le (célèbre) club de basket de Fonds de Forêt faisait vivre le village.

Capture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Projet de parking et d'aire multisports de Fonds de Forêt (image captée sur le blog SudInfo de Trooz).
Le projet concret sera une déclinaison de ce modèle.

Si on peut regretter qu'une partie de l'espace soit sacrifié au parking, il faut admettre qu'il est difficile de garer sa voiture à cet endroit. Par contre, une fois le parking aménagé, les propriétaires de voitures ventouses ou mal garées devront être sanctionnés.


Le village de Fonds de Forêt est meurtri ; la Commune engage une action de reconstruction. Apparemment, des citoyens vont concrètement participer à sa réalisation. L'optique est pour moi excellente.

(évidemment, ça ne m'empêchera pas d'écrire un article sur FdeF en février 2017, comme je m'y suis engagé).

 

IMG_0761

IMG_0762

 

 

 

 

 

 

 

110017046_o

IMG_0796.

.

.

.

.

.

.

.La situation actuelle ne peut demeurer en l'état ! La Commune franchit un premier pas.

.

Quelques réflexions par rapport au projet.

  • dans la mesure du possible, en fonction de l'espace disponible, un aménagement de convivialité pourrait être réalisé au sein de l'espace agora, afin que toutes les générations puissent s'y retrouver (minimum 2 bancs...) ;
    .
  • le grillage séparant les 2 parties de l'espace devrait pouvoir être franchi lors de l'organisation par la population de petits événements nécessitant la totalité de la surface (fête du village, bbc...) :
    .
  • il est a priori préférable de choisir des essences indigènes pour les plantations mais vu la spécificité de l'endroit et la proximité de la route régionale, un autre choix pourrait être pertinent sous réserve de sa bonne intégration dans cet environnement. Néanmoins, après réflexion, une haie de charmes ou de hêtres (au moins à l'arrière et/ou sur les côtés) aurait comme avantage de changer de tons en fonction des saisons ; leurs feuilles marcescentes permettent aussi de conserver un écran végétal en hiver. Des tilleuls en espalier sur une ou plusieurs faces pourraient être envisagés afin d'accroître l'effet "intimité" de l'espace ;
    .
  • le panneau d'information sur le patrimoine installé à côté de l'ancienne chapelle devrait être replacé contre la palissade de l'agora lorsqu'elle sera érigée, afin d'améliorer sa visibilité mais aussi la sécurité ;
    .
  • la sortie de la future aire de parking (comme de l'actuel d'ailleurs) n'offre pas une excellente visibilité et présente un certain danger. Un miroir pourrait devoir être placé. Quant aux automobilistes, ils devront absolument adapter leur vitesse à l'approche du centre du village afin de réduire tout risque d'accident ! 
    .
  • un passage pour piétons devra être dessiné sur la chaussée ;
    .
  • l'ancien café "Crucil" situé en face de l'espace communal est une ruine immonde qui dénature tout l'endroit. On ne peut qu'espérer sa réhabilitation ou sa démolition. En tout état de cause, même s'il s'agit d'un bâtiment privé, la Commune doit encourager (activement) son ou ses propriétaires à agir sans plus attendre. Le moment viendra ou si rien n'est fait, l'autorité ne pourra plus que constater le danger que représente cette bâtisse pour les passants et la circulation ; tout doit être fait pour ne pas en arriver là.

 

La station d'épuration du lotissement du Bois Lemoine (Péry)


Pour rappel, cet ouvrage construit en même temps que le lotissement a été repris voici peu par la Commune. Aujourd'hui à l'arrêt, sa remise en état est obligatoire avant sa reprise en propriété par la SPGE et son exploitation par l'AIDE (organisme d'assainissement agréé).

15.000 € d'argent public pour sortir définitivement de cette saga ; les habitants du Clos peuvent bien dire merci !  

20151205_125815

20151205_124914

20151205_125301

 

 

 

 

 

 

 

 

La remise à ciel ouvert du ruisseau de Péry


Deux articles très complets sur le ruisseau de Péry et sa "remise en liberté" sont parus en octobre 2015 sur ce blog :

http://www.infotrooz.be/archives/2015/10/02/32713919.html
http://www.infotrooz.be/archives/2015/10/11/32761456.html 


Le tronçon concerné par le projet se situe derrière l'école communale de Péry. 

Pour rappel, et rapidement, le tronçon concerné de ce ruisseau intermittent présente une très triste allure : remblais, déchets de constructions, tontes de pelouse, résidus de canalisations… 

Le projet communal consiste en l'enrochement complet du tronçon, ce qui permettrait de restaurer sa salubrité... mais risque d'avoir l'effet opposé à celui recherché en matière de prévention du risque d'inondation ! Après réévaluation de la situation, la Commune a décidé de réinscrire une somme de 60.000 € au budget 2016 mais de revoir le projet avec l'aide d'un expert. Pour être efficace en matière de lutte contre les inondations, le principe de base est de retenir un maximum d’eau possible en amont des zones vulnérables : on stocke l’eau temporairement avant de la restituer progressivement au milieu.

Je n'ai qu'un mot face à cette attitude de la majorité : bravo !

 

Rui Péry 2

Rui Péry 3

 

 

Rui Péry

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Rui Péry 4

 

 

 

 

 

 

 

 



.