(contact : troozinfo@gmail.com)

Un territoire bien peu cohérent...


9 communes
à cheval sur trois arrondissements administratifs, cela forme un territoire peu cohérent.

Capture 2


Et l’argumentaire dans le PDS n’est pas très convainquant : « Les trois rivières l’Ourthe, la Vesdre et l’Amblève ont creusé des vallées de développant au cours du temps forgeant ainsi une identité spécifique pour ce bassin de vie par monts et par vaux. Les facettes de cette microrégion sont à la fois multiples tout en présentant des caractéristiques communes comme une nature luxuriante qui a pris place sur les versants et une urbanisation plus importante dans les vallées. »

On ne peut pas dire que nous, habitants de Trooz, nous sentons proches des habitants de Lierneux et Stoumont, Hamoir et Ferrières. Il n'existe pas entre nous de réelle identité territoriale, de culture, d'histoire... On verra pour le destin.

Les 68.000 habitants concernés ne me démentiront pas.

Cette zone établie de manière artificielle et opportunément pour prétendre bénéficier des fonds européens LEADER, décrédibilise certains objectifs du PDS (indépendamment de la qualité intrinsèque de ce dernier). La question sous-jacente est claire : qu'est-ce que Trooz fait au sein du Groupement Régional Economique des vallées de l'Ourthe et de l'Amblève (GREOA) ? Car soyons honnêtes, c'est notamment notre Commune qui dénote dans cet ensemble !

Et l'avenir ?

Attendons la sélection des 10 premiers GAL wallons, sinon des 7 qui suivront, avant de revenir sur le fond du dossier. Et aussi sur notre adhésion au GREOA.

 

 

 

 


.